Le fort d’Amber

Le fort d’Amber se trouve à environ 10 km au nord-est de Jaipuren Inde. Il s’agit d’un des plus édifices du Rajasthan.

Le fort d’Amber, se dresse à flan de colline, entouré par les collines Kalikhoh des monts Aravalli, ses remparts se reflètent dans le lac Man Sagar ou (Maota), une retenue d’eau artificielle, située juste en dessous. Au dessus s’élève le fort de Jaigarh (XIIe siècle) soupçonné de cacher le légendaire trésor des Kachwâhâ qui n’a pas encore été découvert. Très représentatif de l’architecture Rajput et à forte influence Moghol, le mélange donne de véritables joyaux.

Le fort d’Amber, une histoire millénaire

Fondée par la tribu des « Minas« , Amber fut conquise par les « Rajputs Kachwâhâ » en 1037. La dynastie des Kachwahas en furent la capitale du royaume de l’état de Dhundhar dès le XIIe siècle. Elle le resta jusqu’en 1727 date de son transfert à Jaipur.

Le Raja Man Singh I, ayant servi l’empereur moghol « Akbar », dote Amber de palais somptueux et de fortifications. Puis Jai Singh I fit construire, à son tour, de nouveaux palais en conservant l’influence très forte du style des moghols.

Le fort d’Amber a été progressivement agrandi et embelli. Il a été doté de 9 kms de remparts en 1592 à l’initiative du Maharaja Man Singh II, un puissant monarque Rajput. Ce lieu a été le siège du pouvoir royal.

Déroulement de la visite

Bien qu’onéreux, la majorité des touristes choisissent d’accéder au fort d’Amber à dos d’éléphants mais il est possible d’y monter à pied.

On atteint alors l’imposante porte d’accès la « Suraj Pol » (porte du soleil) qui s’ouvre sur la cour intérieure « Jaleb Chowk« . Cette cour est entourée de bâtiments, anciennes écuries et habitations des serviteurs.

La Ganesh Pol‘ (porte de Ganesh, dieu éléphant), est ornée de riches décors floraux, elle conduit aux palais et jardins aménagés à la française.
Des mosaïques de verre multicolore et débris de miroirs recouvrent « le Palais des Miroirs » des sols aux plafonds. Plus haut, « le Jash Mahal », palais de la gloire, offre une jolie vue sur le lac.

Notre bon plan

Afin d’éviter les embouteillages éléphantesques et les interminables files d’attente, il est conseillé de visiter le FORT D’AMBER soit tôt le matin, avant le flot de touristes, soit l’après-midi à l’heure où les éléphants se reposent …

Crédit photo :  Jean-Pierre Dalbera

Laissez un commentaire