Bénéficiant d’une position centrale au cœur de l’Europe, l’Allemagne a été le théâtre de nombreux évènements historiques. Les célèbres monuments de Berlin et les cités médiévales témoignent de ce fabuleux passé et rappellent aux voyageurs la grande destination culturelle qu’est l’Outre-Rhin. Bien sûr, avec ses 357 340 km², le territoire allemand recèle également une multitude de merveilles naturelles. Chaque année, les visiteurs sont de plus en plus nombreux à venir découvrir et contempler toutes ces richesses. Et tandis que les aventuriers s’offrent des expériences inoubliables au cœur des sites incontournables et insolites du pays, les vacanciers se laissent tenter par un circuit sur-mesure. Découvrez dans cet article les astuces et conseils pour un séjour réussi au pays de Goethe.

Les 5 grandes étapes d’un voyage de découverte en Allemagne

Berlin, la capitale

Grande capitale aux allures de cité historique, la ville de Berlin est une étape incontournable lors d’un voyage en Allemagne. La métropole est sans conteste le cœur historique et culturel du pays. Sur les lieux, les bâtisses et vestiges historiques côtoient les bâtiments modernes. Les plus observateurs verront certainement de loin la Fernsehturm, ce monument qui du haut de ses 368 mètres est visible de n’importe quel point de la ville. Non loin de là, la « porte de Brandebourg », jadis réservée pour le passage des empereurs allemands, est l’un des édifices emblématiques de Berlin. En explorant l’intérieur de cette grande structure, vous aurez l’occasion de contempler le quadrige en cuivre du haut de ses 26 mètres ainsi que les cinq passages et les deux maisonnettes.

Munich et la Bavière

Munich mérite bien son statut de deuxième plus grande ville d’Allemagne. Et même si sa sœur Berlin lui fait de l’ombre dans certains domaines, la métropole a su se démarquer à travers ses spécificités culturelles. La région est mondialement connue pour sa mythique  » Oktoberfest « . Mais Munich ne doit pas être uniquement associée à la fête et à la bière. En effet, sur place, les bâtiments contemporains et monuments classiques, les musées et les bâtisses historiques font aussi partie du charme de la ville. Durant votre circuit de découverte, vous serez témoin de la manière un peu particulière dont l’hôtel de ville (le « AltesRathau ») célèbre la onzième heure de la matinée.

Un peu plus loin, dans le quartier de Kunstareal, les premiers musées vous plongeront quelques siècles en arrière. Mais s’il y a un lieu qu’il vous faudra absolument visiter, c’est certainement le Musée de la Villa Stuck (ancienne demeure du peintre art déco de Franz vonStuck) qui héberge de temps à autre des expositions temporaires. Et si vous êtes un féru de découvertes culturelles, vous serez certainement ravi d’effectuer un petit détour du côté du Bayerisches National museum à Prinzregentenstraße ou encore du musée scientifique Deutsches Museum sur l’île du fleuve Isar. Le premier sanctuaire se distingue par sa grande collection d’objets du Moyen ge. Le second est le tout premier musée d’art urbain d’Allemagne.

L’Oktoberfest, un évènement culturel à ne pas manquer

Si l’Oktoberfest a d’abord été l’événement culturel qui a fait la réputation de la ville de Munich, elle est très vite devenue l’une des grandes festivités qui caractérisent la destination allemande. L’histoire de cette célébration insolite remonte à l’époque du roi Louis Ier de Bavière en 1810. Le monarque avait décidé de donner une grande fête à l’occasion de son mariage avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. C’est ainsi que fut organisée la première Oktoberfest. Le lieu où se déroule l’évènement n’a jamais changé. Les voyageurs qui ont décidé de visiter l’Allemagne pendant le mois d’octobre auront l’occasion d’assister à cette belle festivité qui s’étale sur à peu près 18 jours. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à profiter des activités et loisirs proposés (fête foraine, défilé inaugural, défilé costumé, carnavals, dégustations et autres).

La Route romantique allemande

Pour un touriste habitué à la langue de Molière, ce ne sont certainement pas les noms des communes que traverse cette route qui la rendent romantique. Et pourtant, s’il y a bien un chemin en Allemagne qui plonge ceux qui l’empruntent dans le monde du sensible, c’est bien la Route romantique. Avec ses 400 kilomètres, il est vrai que l’on ne peut plus vraiment parler de chemin, même si le terme paraît plus bucolique, donc plus romantique, que celui de route. Mais après tout, qu’importe la dénomination qu’on lui donne et le nom imprononçable des villes pourvu que l’on ait la splendeur des paysages. Sillonnant vers le sud de l’Allemagne, la RomantischeStrasse (dans la langue de Goethe) part de Würzburg, une ville de Bavière, pour rejoindre Füssen, située à l’extrême-sud du pays dans le district d’Ostallgäu. Entre ces deux villes, elle emmène ceux qui l’empruntent à travers la Franconie, la Haute-Bavière et la Souabe bavaroise à la rencontre d’une harmonie parfaite entre nature et culture.

Tout au long de ses 350 kilomètres, le visiteur, qu’il emprunte cette route à pied, à vélo ou en voiture, se lance dans un voyage historique qui le mène à travers les grandes heures de l’histoire médiévale allemande. Château de l’Ordre Teutonique à Bad Mergentheim, cités médiévales aux demeures à pans de bois de Rothenburg ob der Tauber, Nördlingen ou Dinkelsbühl, villes impériales comme Augsburg ou Würzburg, cathédrale baroque ou cour épiscopale, ces découvertes culturelles s’associent à des paysages magnifiques comme celui de la vallée de la Tauber, du Ries du Nord ou du pittoresque Lechfeld. Si vous rajoutez au patrimoine culturel et aux paysages le fait que la grande voie est aussi le chemin des fêtes et des festivals (fêtes historiques, fête de la bière, festival en plein air…), on peut vraiment dire que la Route Romantique est aussi une route dynamique.

La Forêt-Noire

Située à 1h seulement de Strasbourg, la Forêt-Noire est ponctuée de hauts sommets, de vignes, de riches fermes-auberges. Au sud, elle est dominée par les grands lacs. En explorant cette zone frontalière de la France, les mordus de randonnées auront la chance d’accéder à plus de 23 000 km de sentiers balisés. Pour les vacanciers qui ont choisi de passer quelques séjours de détente en Allemagne, la région abrite plus de 300 restaurants dont 29 étoilés, et des dizaines de stations thermales, dont la très chic Baden-Baden.
Sur les lieux, vous constaterez les raisons qui font que la Forêt-Noire figure parmi les plus belles forêts du pays. Elle est d’ailleurs classée réserve de la biosphère par l’Unesco. Le meilleur itinéraire pour sillonner cette vaste réserve commence au nord. Après avoir emprunté la Route des vins du pays de Bade qui traverse des vignobles, des vergers et de jolis villages, vous pourrez enchaîner par les vastes forêts de conifères en passant par la Route des Crêtes qui relie Baden-Baden à Freudenstadt.

La vallée de la Kinzig, avec ses épaisses forêts sera la prochaine étape du parcours. L’exploration de ce site naturel peut se faire à pied ou en VTT. En chemin, vous aurez l’occasion de contempler les affluents de la Kinzig qui forment de nombreuses vallées idylliques avec des torrents à truites. En passant près des villages, vous aurez le temps de découvrir les vieux moulins et les fermes centenaires. En atteignant la vallée de la Gutach, vous pouvez faire une halte à l’écomusée de la Forêt-Noire. Les plus sportifs peuvent ensuite poursuivre le circuit du côté des montagnes enneigées et des grandes forêts de sapins entrecoupées de vallées verdoyantes de la Haute Forêt-Noire. Ils pourront faire l’ascension du Feldberg, le plus haut sommet de la région ou admirer, un peu plus au sud, les beaux paysages de la vallée de la Wutach.

Autres visites incontournables aux quatres coins de l’Allemagne

Le lac de Constance

Si ce point d’eau figure parmi les plus beaux sites touristiques allemands, c’est surtout parce qu’il s’agit du plus grand lac d’eau douce du pays. Le lac de Constance (Bodensee en allemand) est situé au sud le long de la frontière avec la Suisse et l’Autriche. Il s’étend sur plus de 60 km de long et domine une belle région. Les abords du lac offrent une vue imprenable sur les paysages aux alentours. Le climat est idéal pour la balade et les pique-niques au bord de l’eau. En arpentant la zone qui va jusqu’à la vallée du Bas-Rhin, les voyageurs auront l’occasion d’admirer les vergers et les vignobles et, pourquoi pas, s’offrir une petite visite guidée des domaines ainsi qu’une expérience œnologique inoubliable.

La ville d’Hanovre

Bâtie au bord de la rivière Leine au nord de l’Allemagne, la ville d’Hanovre se distingue de ses sœurs Berlin et Munich par ce petit côté bucolique typique des villes culturelles européennes. Quelques récents bâtiments, de grands espaces verts, des musées, quelques cafés et théâtres, l’ambiance est calme et assez reposante. Dans certains quartiers, les vieux immeubles gris donnent aux paysages urbains une petite allure sombre. Cependant, en avançant vers la zone centrale, les visiteurs découvriront les magnifiques monuments historiques qui datent de la Seconde Guerre mondiale.

Les mordus d’histoire ne manqueront pas de profiter de ce passage pour voir les plus belles pièces de la collection du musée Sprengel. Mais si Hanovre mérite de figurer sur l’itinéraire d’un circuit de découverte en Allemagne, c’est aussi parce qu’elle abrite le plus grand parc d’exposition au monde. Les routards qui ont eu la chance de séjourner dans le pays durant le printemps pourront assister à la grande foire dédiée à la technologie industrielle.

Le parc national de Berchtesgaden

Le parc national de Berchtesgaden est réputé comme étant la seule réserve alpine d’Allemagne. Mais c’est surtout en explorant les forêts luxuriantes et en contemplant les merveilles naturelles de ce domaine préservé que les aventuriers pourront réellement constater son importance. Sur les lieux, les amoureux de la nature pourront arpenter les sentiers balisés qui les mèneront vers les paysages spectaculaires des glaciers et des vallons verdoyants. En chemin, ils auront certainement le temps d’admirer les belles falaises escarpées et les gorges profondes qui se sont formées au fil des siècles. Durant le parcours, les randonneurs pourront se reposer aux abords des lacs aux eaux cristallines avant de reprendre leur circuit vers l’un des villages bâtis à proximité du parc.

La cité de Trèves

Avec ses impressionnantes ruines antiques et ses édifices datant de l’époque romaine, la ville de Trèves est l’une des plus grandes destinations touristiques d’Allemagne. D’ailleurs, cette cité est la plus vieille ville du pays. Pour la petite histoire, sa construction remonte à plus de 2000 ans. Cette région, située au cœur de la vallée de la Moselle, a été le refuge de six empereurs romains. Elle a été maintes fois aménagée et réaménagée à l’image de chacun de ces illustres personnages. En explorant Trèves, les routards pourront contempler le Black Gate, cette structure qui témoigne de ce fabuleux passé et qui faisait partie des remparts de la cité. Les villages pittoresques et les vignobles situés aux alentours de la ville sont aussi des lieux à ne pas manquer pour les vacanciers qui adorent les sorties improvisées et les escapades insolites.

La ville de Dresde

La ville de Dresde est une halte que les jeunes voyageurs sauront certainement apprécier à sa juste valeur. Cette localité, qui a été reconstruite après la guerre, est devenue un endroit très animé. Sur les lieux, les visiteurs apprécieront sûrement l’ambiance de la vie nocturne.

La métropole touristique de Cologne

À l’instar de sa sœur Trèves, la ville de Cologne est aussi une destination historique. Cette cité, située à l’ouest du pays, est surtout réputée pour sa grande cathédrale. Outre ses monuments populaires, la petite métropole abrite de jolis cafés et restaurants dans lesquels les globe-trotters pourront se reposer avant de reprendre leur route.

Le Château de Neuschwanstein

En passant près de la ville de Füssen au nord de la frontière autrichienne, les routards peuvent consacrer un petit moment à la visite du fameux Château de Neuschwanstein. Cette résidence royale, bâtie sur une colline escarpée, a servi de modèle pour la construction du château Disney. Elle a été bâtie sous Louis II de Bavière et fut érigée en hommage à Richard Wagner.

Le parc Olympia

Le parc Olympia fait partie des plus importantes infrastructures de la ville de Munich. Le complexe a été construit pour recevoir les Jeux olympiques de 1972. Actuellement, le domaine est devenu une curiosité touristique avec son grand toit qui se situe à plus de 700 000 pieds et son pittoresque restaurant. Les routards peuvent profiter de cette visite pour découvrir le musée BMW qui est situé juste à côté.

Le château de Colditz

Les férus d’histoire connaissent ce château comme étant l’une des plus grandes prisons utilisées durant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, en visitant ce palais durant leur séjour en Allemagne, les aventuriers découvriront que la bâtisse a été réaménagée plusieurs fois. À l’origine, à l’époque de la Renaissance, elle était une belle résidence royale. Elle fut ensuite transformée en un pavillon de chasse. Quelques années plus tard, elle devint un hôpital psychiatrique. Les anciennes infrastructures et les objets laissés dans le château témoignent de ces différentes utilisations. Par ailleurs, pour ceux qui souhaitent en savoir davantage sur l’histoire de Colditz, le domaine abrite un musée dédié.

Budget voyage en Allemagne : quelques conseils et astuces pour un séjour pas cher, mais parfaitement réussi

Si l’Allemagne est connue comme étant l’une des plus grandes destinations touristiques européennes, elle n’est pas pour autant aussi chère qu’on a généralement tendance à le croire. Les routards qui ont déjà eu la chance de découvrir le pays l’ont certainement constaté : il est tout à fait possible de séjourner pendant des jours sur les lieux sans avoir à dépenser une fortune. Bien sûr, afin de bien maîtriser ses dépenses, il est toujours judicieux de bien s’organiser en tenant compte de son budget voyage. Comme les aventuriers le savent déjà très bien, l’hébergement, la nourriture, le transport et les activités sont les postes de dépenses majeurs à prendre en considération.

Hébergement

Pour le logement, les aventuriers ont le choix entre différentes options. Selon les retours d’expériences de nombreux roadtrippers, l’auberge est de loin la solution d’hébergement la plus abordable en Allemagne. Les tarifs sont en moyenne de 10 à 30 euros pour une nuit dans un dortoir. Pour les visiteurs qui recherchent une résidence privée, les chambres d’hôtes à petit prix et les hôtels économiques sont les plus recommandés. Il faudra prévoir entre 45 et 50 euros par nuit pour une petite chambre double avec une salle de bain privée, un placard et peut-être même un bureau. Mais les routards qui ont l’habitude des hébergements en plein air peuvent toujours opter pour une formule assurément pas chère : le camping. L’Outre-Rhin abrite de nombreux sites, notamment ceux situés à Berlin et à Munich, où les voyageurs pourront s’installer en toute tranquillité. Cependant, si les aventuriers souhaitent faire de belles économies sur leur budget, la meilleure option sera toujours le Couchsurfing.

Manger

En Allemagne, on peut parfaitement bien manger sans pour autant faire des dépenses superflues. Bien sûr, les enseignes haut de gamme se comptent par centaines dans le pays. Toutefois, quand on veut maîtriser ses dépenses, on ne saurait passer à côté d’une belle occasion. Les plats les plus abordables (environ 2 à 4 euros) sont proposés chez les vendeurs de currywurst, cette spécialité typiquement allemande à base de saucisses. Cependant, les roadtrippers peuvent aussi déguster de bons plats de frites ou un repas traditionnel accompagné de quelques verres de bière chez les brasseries avec la petite somme de 9 euros (15 euros chez les grandes enseignes). Pour les amateurs de bière, la pinte coûte généralement 5 euros.

À part les brasseries et les marchands ambulants, les restaurants où l’on propose des plats ethniques sont aussi une option très intéressante. Ceux qui ont une grande préférence pour la cuisine turque et orientale peuvent savourer un repas complet pour moins de 5 euros. Bien sûr, la meilleure façon de réaliser des économies sur son budget nourriture sera toujours de préparer soi-même ses repas. Il faut prévoir environ 35 à 65 euros pour acheter des provisions pour une semaine.

Se déplacer

Il est assez facile de circuler dans les métropoles allemandes. Les moyens de transport ne sont pas difficiles à trouver. Le train est le moyen de locomotion le plus répandu. Cependant, les prix peuvent très vite grimper (jusqu’à 180 euros) si les routards prévoient de circuler en TGV. Les tarifs sont nettement plus intéressants dans le cas des trains interurbains ou régionaux (environ 40 à 70 euros). Et avec les belles réductions que proposent les enseignes de transport, les prix peuvent descendre à des niveaux encore plus bas. Toutefois, pour bénéficier de ces offres, il est important d’effectuer ses réservations le plus tôt possible.

Si les globe-trotters souhaitent réduire autant que possible leurs dépenses, la meilleure option sera toujours les bus. Les billets coûtent généralement entre 15 et 30 euros pour les interurbains et entre 1 à 3 euros pour les trajets en zone urbaine. L’autre alternative consisterait à circuler à vélo. Le tarif est d’environ 18 euros la journée. Mais si les roadtrippers ont un programme assez serré avec un budget assez limité, le covoiturage demeure la solution la plus économique.

Loisirs et sorties

Une multitude d’activités s’offrent aux voyageurs qui souhaitent profiter pleinement de leur séjour en Allemagne. Certains loisirs, notamment les croisières et les escapades organisées, peuvent être coûteux. Les visites dans les musées, elles, coûtent entre 1 et 15 euros alors que les tarifs peuvent avoisiner les 25 euros pour les grands sites touristiques. Les routards qui désirent vivre de belles aventures tout en limitant leurs dépenses ont toutefois accès à des activités abordables, et même gratuites s’ils ont pris le temps de bien organiser leur circuit.

Des visites guidées gratuites sont disponibles dans la plupart des villes allemandes. Il est néanmoins conseillé d’effectuer ses réservations le plus tôt possible si on veut en bénéficier. Pour les roadtrippers qui ont décidé de planifier eux-mêmes leur parcours, les sites tels que l’abbaye cistercienne de Würzburg, la vallée du Haut-Rhin, les lacs du Mecklembourg et l’île de Rügen sont des lieux à ne pas manquer. Si les voyageurs passent par Hambourg, le Speicherstadt et l’hôtel de ville sont des étapes absolument à prévoir dans l’itinéraire.