Le parc National de Ranthambore

Lors d’un voyage au Rajasthan, manquez pas l’occasion de partir à la rencontre de l’animal qui inspira à Rudyard Kipling le personnage de « Shere Khan », le fameux tigre du Bengale. Le parc national de Ranthambore est un des rares sanctuaires pour cette espèce en péril.

Le Tigre du Bengale, une espèce menacée

Le tigre du Bengale (pantheras Tigris) le plus grand félin sauvage et le plus grand carnivore vit principalement en ASIE. L’espèce menacée est aujourd’hui protégée dans la majorité des pays où il vit, malheureusement la réduction de son habitat et le braconnage pour alimenter la médecine chinoise, continuent de sévir durement sur l’espèce. De 100 000 individus en 1900, le nombre de ces félins s’est aujourd’hui réduit à 3500 en Inde.

Parc National de Ranthambore

Le parc National de Ranthambore est situé dans l’état du Rajasthan à 130 km de la capitale Jaipur. Le parc a été créé le 1er janvier 1980, il couvre 39500 hectares, il est le lieu idéal à la découverte de la vie sauvage en Inde. Les cours d’eau n’y manquent pas, les forêts y sont touffues, on y trouve des roches et des étendues d’herbage. Le coeur du parc actuel de Ranthambore était autrefois la réserve privée de chasse des Maharajas de Jaipur.

En 1970, l’interdiction de chasser le tigre a été décrétée en Inde.  Le Parc de Ranthambore fait parti du cadre « Project Tiger », lancé en 1973, pour protéger l’espèce. Au recensement de 2008, le parc enregistrait 34 tigres, en 2005 il y en avait 26. Vous y découvrirez aussi des temples et un fort.

Partir en Safari Hindou

Le parc de Ranthambore est réputé pour ses tigres, mais il compte également des hyènes, des ours, des crocodiles, des chats sauvages, des cerfs axis (chital) des léopards, des sangliers sauvages, des singes, et de très nombreux oiseaux.

Le safari se déroule accompagné soit en jeep, soit en fourgons « canter ». A travers les circuits partez à la rencontre du plus beau des félins, le tigre. Pour la Flore, le parc compte, l’arbre dhok dont le feuillage est très apprécié des herbivores, l’arbre de Banyan, cette flore est typique des zones semi-sèches.

LE BON PLAN

Comme le safari est nettement plus agréable en jeep « Gypsy » (soit pour six personnes) qu’en bus (pour 20 personnes) et sans réservation au préalable, il faut se rendre directement au bureau des réservations très tôt le matin, vers 4 h 30, pour espérer avoir des places pour les safaris du jour. Attention cependant, beaucoup d’indiens font aussi la queue pour les clients des hôtels…

Crédits photos : Björn Ognibeni

Laissez un commentaire