18 meilleures choses à faire à Saint-Malo (France)

Pendant des centaines d’années, la « Cité Corsaire » a été un refuge pour les pirates, et elle a toujours fait les choses à sa manière, se déclarant une république indépendante dans les années 1590.

Les remparts médiévaux de Saint-Malo sont toujours en place, et les îles qui entourent la ville sont toujours gardées par des bastions du 17ème siècle.

À l’intérieur des fortifications, flânez dans les ruelles pavées pour voir les résidences opulentes des corsaires qui ont fait fortune aux 17ème et 18ème siècles.

Saint-Malo a également beaucoup à dire sur la libération de la ville des Allemands en août 1944.

Lors des chaudes journées d’été, le sable fin et infini de la Plage du Sillon vous appellera.

Jetons un coup d’œil à quelques-unes des meilleures choses à faire à Saint-Malo :

Arpentez les remparts de Saint-Malo

Les remparts protègent la totalité de la vieille ville de Saint-Malo. Leur tour représente un anneau de 1,75 kilomètre.

Ils ont commencé à être édifiés dans les années 1100, puis ont été améliorés dans les années 1600 pour lutter contre les nouvelles technologies militaires, avant d’être de nouveau agrandis jusqu’au milieu du 18e siècle.

Apportez un guide sur la ville ou connectez vous à une bonne application lors de votre promenade car chaque porte, bastion et vue a une histoire à raconter.

Descendez si vous remarquez une boutique ou une crêperie qui attire votre attention, puis remontez pour admirer la mer, l’île du Grand Bé, le Fort National, Dinard de l’autre côté de l’eau, et les splendides palais de granit des riches armateurs de la ville.

La petite pointe de terre qui relie la ville fortifiée et ce qui est aujourd’hui Saint Malo’s est gardée par la Grande’Porte sur le côté est, qui est flanquée de deux solides bastions.

Flânez dans les rues de Saint-Malo Intra-Muros

Les maisons de Saint Malo, qui sont faites de granit gris, ont un air distinct qui frise l’austérité, mais sont toujours attrayantes.

Le quartier « Intra-Muros » est bordé de rues pavées bordées de pubs, de restaurants, de magasins haut de gamme et de crêperies, et la flânerie y est encouragée.

Le sentiment de vénérabilité à Saint-Malo est si fort qu’il semble presque irréel qu’une si grande partie de la ville ait dû être reconstruite après 1944. Il est difficile de choisir ; les plus belles sont dans le vieux Saint-Malo, mais la rue Jacques Cartier est également charmante.

Les maisons sont construites dans les murs du côté est de la ville fortifiée, tandis que le rez-de-chaussée est une série ininterrompue de cafés et de restaurants.

La promenade en haut de la digue de la plage du Sillon

Baladez-vous le long de la plage du Sillon

La plage du Sillon est une étendue de trois kilomètres de sable fin qui commence juste au nord de la ville fortifiée et qui change constamment.

Un grand remblai, érigé au début du siècle et s’étendant sur plus d’un kilomètre et demi, se trouve au bord de la falaise.

Il est donc facile de se mettre en appétit et d’observer les cerfs-volants à marée basse à tout moment de l’année.

Les familles viennent pour le sable lisse et les piscines rocheuses peu profondes de la frontière ouest, près du Fort National, pendant les chaudes journées d’été.

Les vagues viennent ensuite frapper les digues à marée haute les jours de tempête en hiver.

Découvrez le château de Saint-Malo

Le château, qui sert aujourd’hui de mairie de Saint-Malo, a été construit par les ducs de Bretagne dans les années 1400 pour maintenir leur emprise sur la ville.

Le château domine la ville et rappelle l’autorité des ducs, puis du roi de France, après l’unification du pays au XVIe siècle.

Depuis la plate-forme sur son toit, le Grand Donjon offre les plus belles vues de Saint-Malo.

Cette structure abrite un musée consacré à l’histoire de la ville et de la région malouine voisine, ainsi qu’à certains personnages fascinants de la région, comme l’écrivain Chateaubriand et l’aventurier Jacques Cartier.

Emerveillez-vous à l’aquarium de Saint-Malo

Un court trajet en bus depuis la ville fortifiée vous mènera à l’aquarium de Saint-Malo, une excursion d’une demi-journée très prisée qui se renouvelle presque chaque saison.

Il s’agit d’une excellente activité de jour de pluie pour les familles avec de jeunes enfants, et elle s’inscrit parfaitement dans le passé maritime de la ville.

L’aquarium à requins à 360°, qui a été ajouté en 2011 et contient 600 000 gallons, doit être inclus lorsqu’on parle des créatures.

Les restes d’un galion médiéval abritent des requins à pointe blanche et à pointe noire dans un autre bassin.

L’aquarium recrée également des environnements du monde entier, comme des piranhas, des poissons à quatre yeux et des tortues dans la mangrove, et des coraux et des espèces colorées comme des poissons-clowns et des poissons-chirurgiens dans le réservoir tropical.

Tombez sous le charme Belle Époque de Paramé

Le quartier situé au nord-est de la ville fortifiée, à côté de la Plage du Sillon, s’est développé rapidement à la fin du XIXe siècle, avec de nombreuses et étonnantes villas Belle Époque.

Celles-ci ont été construites par de riches vacanciers qui ont laissé libre cours à leur sens de la fantaisie.

Vous pouvez faire une visite à pied de ce quartier luxuriant avec un itinéraire, en faisant des pauses pour visiter des bâtiments spectaculaires comme la Villa l’Argonne sur le boulevard Chateaubriand, qui possède une superbe tour octogonale et un motif alternant briques vernissées et rouges.

Puis il y a la Villa Remember sur le boulevard Hébert, qui a un toit en forme de corbeau et un épi de faîtage en pierre dans un design flamand exagéré.

Plage de Saint Malo, Fort National et rochers à marée basse. Bretagne, France, Europe.
Le fort national est accessible à pied à marée basse.

Faites une visite guidée du Fort National

Les plans de ce bastion frontal sur le rocher de l’Îlette à l’extrémité ouest de la Plage du Sillon ont été établis par Vauban, le maître ingénieur.

Il s’agissait de la pièce finale du puzzle de Saint Malo, créée pour protéger la ville contre la marine britannique, et il possède sa configuration en étoile caractéristique.

Lorsqu’elle a aidé à repousser un assaut anglo-hollandais en 1693, c’est exactement ce qu’elle a fait.

Dans les derniers jours de l’occupation allemande en 1944, elle est devenue une prison temporaire pour les forces allemandes. La forteresse est ouverte aux visites pendant l’été et constitue un parfait exemple d’architecture militaire du XVIIe siècle.

Lorsque vous arriverez pour jeter un coup d’œil, vous remarquerez que le tricolore français flotte.

Île Grand Bé

Rendez hommage à Chateaubriand sur l’îlot du Grand Bé

Grand Bé, un autre îlot à quelques foulées des remparts, doit également être accessible à marée basse.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les îlots rocheux comme celui-ci servaient d’emplacement pratique pour les emplacements d’artillerie allemands.

Grand Bé est tombé rapidement après la libération de Saint-Malo par les Américains, mais il a fallu des semaines pour que la presqu’île d’Alet, près de l’entrée de la Rance, se rende.

De nombreuses personnes se rendent à Grand Bé pour rendre hommage au romancier romantique Chateaubriand, dont le cimetière est situé au bord de l’eau, comme il le souhaitait 20 ans avant sa mort.

Partez en randonnée le long du Sentier des Douaniers (GR-34)

Le Sentier des Douaniers est exactement ce qu’il dit sur la boîte : c’est un sentier pour les douaniers. Un sentier en bord de mer conçu pour déjouer les contrebandiers dans les années 1700.

Vous pouvez commencer à la cité corsaire et marcher jusqu’à Brest dans le Finistère si vous le souhaitez.

Cependant, parcourir ces 400 kilomètres à pied pourrait prendre jusqu’à 25 jours, ce n’est donc pas exactement une excursion d’une journée ! Passez plutôt une journée fantastique à escalader la Côte d’Émeraude, qui est parallèle à Saint-Malo des deux côtés.

Vous rencontrerez des plages pâles balayées par le vent, des falaises de granit, des prairies parsemées de fleurs sauvages, des parcs à huîtres et à moules, ainsi que de nombreux bunkers et casemates de la Seconde Guerre mondiale.

Promenez-vous dans le parc de la Briantais

Une belle pelouse anglaise surplombant l’estuaire de la Rance servait autrefois de parc au Château de la Briantais.

Le domaine appartenait à de riches armateurs, qui y ont construit une demeure baroque en 1666, dont les ruines effrayantes mais attrayantes peuvent encore être vues dans le parc.

Un château plus récent, construit au XIXe siècle, est toujours actif en tant que centre culturel, accueillant des expositions d’art et des concerts de jazz et de musique classique.

Visitez le parc pour une promenade paisible le long des allées bordées de sculptures et pour profiter des vues à couper le souffle.

Saint-Malo, Dinard, et tout l’estuaire de la Rance sont visibles.

Visitez une Malouinière

Du XVIe au XIXe siècle, la « guerre de course » rapportait d’importantes sommes d’argent et les armateurs ont laissé cinq opulentes demeures dans les environs de Saint-Malo.

En été, elles sont toutes ouvertes au public à des degrés divers, et on les appelle les « Malouinières », qui vient du nom de la ville.

Le Puits Sauvage, qui appartient à la même famille depuis près de 200 ans, est l’un des plus accessibles. Lors d’une visite autoguidée, vous passerez par le charmant parterre français et serez témoin d’écuries, de pigeonniers, d’un oratoire, d’une boulangerie et d’une verrière massive avec un jardin de cactus de 260 mètres carrés.

Remontez le temps au Musée Jacques Cartier

Le Manoir de Limolou, la seule maison restante appartenant à l’homme qui a trouvé le Canada, était la résidence d’été de Cartier dans les années qui ont suivi son voyage.

L’intérieur a été redécoré avec des meubles d’époque, et chaque pièce a maintenant la même fonction que lorsque Cartier y résidait.

Ceux qui ne connaissent pas les exploits de Cartier peuvent en apprendre davantage sur eux lors d’une visite guidée, qui comprend un aperçu de certains des appareils de navigation qu’il a utilisés.

Explorez le mémorial 39/45

La résistance allemande à Saint-Malo a mis des semaines à être brisée, et ils se sont retranchés dans ce bunker anti-aérien de la Cité d’Alet, qui se trouve dans la cour d’une forteresse du 17ème siècle planifiée également par Vauban.

Le Mémorial 39/45 est une installation qui recrée les années de guerre à Saint-Malo et se trouve dans un bunker massif de trois étages et dix chambres qui s’étend sur plus de 500 mètres carrés.

Des documents authentiques, des armes, des vêtements et la vidéo historique « La bataille de Saint-Malo », réalisée spécialement, vous plongeront dans ce triste chapitre de l’histoire de la ville.

Splendide maison Belle Epoque à Dinard, Bretagne, France

Traversez la Rance pour découvrir Dinard

Dinard, sur la rive gauche de la Rance, en face de Saint-Malo, a gagné le surnom de « Nice du Nord » pour son ambiance royale.

En chemin, vous serez peut-être intéressé d’apprendre que le pont de l’estuaire de la Rance abrite également la première usine marémotrice d’Europe, érigée en 1966 et toujours opérationnelle.

Lorsque vous arriverez à Dinard, vous serez impressionné par les maisons opulentes qui datent de la fin des années 1800, lorsque la station était « le » lieu à voir pendant la saison estivale.

Nombre de ces résidences opulentes sont aujourd’hui classées et peuvent être admirées depuis la Promenade du Clair de Lune, qui serpente le long de la côte, offre des vues sur Saint-Malo et est magnifiquement éclairée les soirs d’été.

Initiez-vous au char à voile

La plage du Sillon est le spot idéal pour s’essayer au char à voile. Cette longue étendue de sable vous offre à marée basse tout l’espace dont vous avez besoin pout prendre en main votre engin et faire des bords aussi grisants que rapide sur de belles étendues sablonneuses en très légère pente. 

En prime vous pourrez apprécier un superbe panorama sur les vieux remparts, sur les îles du Petit et du Grand Bé ainsi que sur le Fort National.

Prenez un bateau pour rencontrer les dauphins

Située entre Saint-Malo et Granville, les îles Chaussey abritent la plus importante colonie de grands dauphins d’Europe. Vous pourrez parfois les voir chasser dans la baie même de Saint-Malo, voir à proximité de son port. 

Pour les rencontrer, il est toutefois préférable d’embarquer sur un bateau afin de se rendre sur leur terrain de jeu préféré : les îles Chaussey. Ce site classé Natura 200 est un archipel de 52 îlots constamment émergés, et de 6 fois plus lorsque la marée se retire.  

Partez à la chasse au trésor à Saint-Malo

Partir à la chasse au trésor représente une manière ludique de découvrir Saint Malo et la Côte d’Emeraude
Entre énigmes, quiz et ateliers, vous trouverez peut-être le trésor dont vous rêviez ! L’événement se déroule dans les remparts de la ville et dans certains coins moins connus.

Vous trouverez différents jeux de pistes près à être effectués. Ils vous  feront découvrir l’histoire de Saint Malo. De la quête de la « La Mystérieuse Cargaison » en passant par « Le Cadeau de Duguay-Trouin », les déambulations intramuros seront au programme de ce joyeux moment à faire en famille ou entre amis lors de votre séjour dans la cité des corsaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.