5 bonnes raisons de découvrir le quartier de la Croix Rousse

Les pentes de la Croix-Rousse constituent un héritage architectural de première importance. Son fort dénivelé a contraint ses bâtisseurs de faire preuve de créativité en multipliant les escaliers, les passages via les immeubles (les fameuses traboules) et de suivre des courbes de niveau. Connue comme la “colline de la Soie”, l’architecture de la Croix-Rousse a également marqué par des immeubles construits spécialement pour abriter les Canuts et leurs métiers à tisser.

Arpenter les Traboules

Traboule Lyonnaise - Photo Patrick Gaudin

Traboule Lyonnaise – Photo Patrick Gaudin

Passages entre deux rues au travers de cours d’immeubles, les Traboules sont incontournables du vieux Lyon et du quartier de la Croix-Rousse. Sur les pentes de la Croix-Rousses, 163 cours sont recensés qui reliées les unes aux autres constituent un véritable dédale. Les canuts lors de leur révolte tout comme les résistants à l’occupation allemande utilisaient le réseau pour semer leurs poursuivants. De nombreux circuits permettent de découvrir les Traboules les plus emblématiques du quartier.

Faire l’ascension de la Grande-côte

Vue panoramique sur Lyon vue du haut de la Grande-Côte - Photo Steve Collis

Vue panoramique sur Lyon vue du haut de la Grande-Côte – Photo Steve Collis

Axe historique reliant Lyon et la Croix-Rousse, la Grande-côte s’urbanise au XVIème siècle avec la construction de maisons et d’immeubles dans sa partie basse. Cette section constitue aujourd’hui le principal intérêt architectural de cette ascension avec des nombreux beaux immeubles avec des fenêtres à meneaux. Sa section haute a été transformé au cours d’un important projet urbain. Elle se compose désormais de jardins et d’esplanades essentiellement piétonnes qui bénéficient de superbes vues sur Lyon.

Découvrir le mode de vie des Canuts

Une visite dans le “quartier de la Soie” ne serait pas complète sans une immersion dans le mode de vie des Canuts. La Maison des Canuts vous transporte du mardi au samedi dans l’univers des ouvriers de la soie qui firent la réputation internationale de Lyon. Ses trois salles d’expositions présentent des métiers à tisser ainsi que tous les ustensiles indispensables à l’art du tissage de la Soie.

Se dépayser au jardin Rosa Mir

Jardin Rosa Mir vue par Alain BERODIER

Jardin Rosa Mir vue par Alain BERODIER

La Croix-Rousse a trouvé son “facteur cheval” en Jules Senis. Cet artisan maçon carreleur a entrepris au cours des années 50 le projet fou de créer un jardin dans une cour intérieure de la grande rue de la Croix-Rousse. Produit de la passion et de la foie, ce jardin vous transporte dans un univers minéral extraordinaire parfumés des effluves de roses et de plantes odorantes.
Ouvert les samedis du 1er avril au 30 octobre de 15h à 18h

S’immerger dans un quartier en plein renouveau

La Croix-Rousse conserve aujourd’hui encore une partie de ses racines ouvrières et contestataires. Le quartier fourmille d’ateliers d’artistes, de boutiques solidaires ou équitables. La Gentrification du quartier est également perceptible avec l’ouverture de galeries d’Art Contemporains et de restaurants branchés cherchant à satisfaire les attentes des Bobos qui s’y sont installés. Le tout contribue à une vie de quartier aussi dynamique qu’agréable.

LE BON PLAN

Le quartier de la Croix-Rousse propose peu de possibilités d’hébergement hôtelier et ceux proposés sont souvent assez chers. Pour trouver une chambre pas chère, vous pouvez soit chercher une offre chez l’habitant, soit séjourner dans un petit hôtel indépendant. En nous renseignant à l’hôtel Campanile de Lyon, nous avons découvert l’existence de l’hôtel Kyriad de la Croix-Rousse qui vous mettra de séjourner au coeur du quartier tout en bénéficiant d’un confort proche de celui d’un Campanile.

Laissez un commentaire