Saint-Malo Cité corsaire

Fondée au VIIème siècle par un Gallois désireux d’évangéliser le pays d’Aleth, Saint-Malo reflète dans les épaisses murailles de sa forteresse l’indépendance d’esprit de la Bretagne.
L’histoire de cette presqu’île rocheuse située à l’estuaire de la Rance est intimement liée à sa position géographique stratégique : convoitée par Anglais et Français que les habitants de Saint-Malo, les « malouins », combattirent avec une même ardeur, la ville connut un essor important à partir du XVIIIème siècle où elle acquit son aspect actuel ; de port de pêche et point de départ de nombreux exploits maritimes (le navigateur Jacques Cartier quitta son port pour partir à la découverte du fleuve Saint-Laurent en 1534), elle passa au statut de ville balnéaire à la fin du XIXème siècle, avec la construction d’un casino et d’un hôtel sur le Sillon.

[pano file= »http://www.bretagne-en-3d.com/vv/haute-bretagne/saint-malo/port/digue/virtualtour.html » title= »Grande Marée à Saint-Malo au mois de Mars » preview= »http://www.bretagne-en-3d.com/vv/haute-bretagne/saint-malo/port/digue/vignette.jpg »]

Visite virtuelle de Bretagne en 360°

Les nombreuses déconvenues connues par la ville vinrent affecter sa structure, la plus importante et récente remontant à 1944 : elle fut détruite à 80% durant les combats opposant forces allemandes et britanniques. Elle fut ensuite, et cela a été suffisament rare pour qu’on le souligne, l’objet d’une reconstruction permettant de restituer son aspect d’origine.

Ville d’histoire mais aussi de culture, Saint-Malo est également la ville d’origine de René Chateaubriand. La légende veut qu’il soit né un jour de tempête ; il repose désormais face au flot incessant de la marée, sur l’îlot du Grand-Bé.

La première chose à faire en arrivant à Saint-Malo, c’est bien entendu d’explorer les remparts ceinturant la ville sur deux kilomètres ; les portes Saint-Vincent et de Saint-Thomas viennent accentuer leur caractère imposant. La cathédrale Saint-Vincent, le Grand-Bé où repose Chateaubriand ainsi que le fort national, accessible à marée basse, valent également la peine que l’on s’y attarde.

Pour Préparer votre séjour à Saint-Malo et ses environs

Trouver un gîte ou une chambre d’hôte à Cancale et Saint-Malo

 

Les commentaires sont fermés.