Comment bien voyager en avion ? Guide pour anticiper et remédier aux aléas

À l’arrivée des vacances et des fêtes de fin d’année, voyager est d’actualité ! Pour retrouver ses proches et fêter la nouvelle année en toute sérénité, voici tous nos conseils pour voyager par les airs et faire face aux aléas. Les plus courants sont les retards et les annulations de vols. Pourtant, d’autres soucis peuvent aussi perturber le trajet (comme le confort à bord), mais surtout une fois arrivé à l’aéroport : découvrons comment pallier les désagréments et procéder, sereinement, à l’embarquement.

Quels sont les droits des voyageurs et les conditions d’indemnisation ?

En cas de retard, et comme précisé dans la politique de remboursement de la compagnie, vous pouvez faire une réclamation Air France. Les passagers arrivant à destination avec un retard de minimum 3h peuvent en effet demander une indemnisation (pouvant aller jusqu’à 600€ et en fonction de la distance à parcourir) – vous retrouverez ces mentions dans le règlement CE 261. En revanche, lorsque le siège de la compagnie aérienne se trouve en dehors de l’Union européenne, les conditions d’indemnisation sont alors propres au pays dans lequel elle réside. Gare aux surprises…

Remarque importante : une compagnie aérienne peut diriger ses clients vers d’autres transporteurs en cas de retards ou bien d’annulation de vol. Par contre, tous les passagers ne sont pas traités de la même manière ! Ceux ayant des billets à tarifs réduits devront par exemple attendre que la compagnie dite « relai » dispose de places à conditions tarifaires équivalentes avant de les reconduire à destination. Pensez à souscrire à une assurance voyage dans tous les cas !

Comment faire valoir vos droits et se faire rembourser en cas d’aléas ?

Malheureusement, les démarches sont parfois fastidieuses (et longues !) pour obtenir le remboursement dû. Que diriez-vous de vous faire accompagner et aider dans ces démarches ? L’entreprise AirHelp est toute désignée ! Cet acteur de référence propose de prendre en charge la totalité de la demande de remboursement, de manière à vous éviter tout stress et à vous faire gagner un temps considérable. Vous êtes par ailleurs tenus au courant régulièrement des avancées de la démarche, et le service n’est facturé qu’une fois le vol remboursé. Service client assuré et sérénité (toujours plébiscitée).

Bagage perdu : comment procéder pour le retrouver et se faire indemniser ?

Si votre valise ne s’est pas retrouvée sur le tapis à votre arrivée, malgré son étiquetage, la première chose à faire est de vous rendre au bureau dédié. En effet, chaque aéroport dispose d’un comptoir où les réclamations de bagage sont effectuées. Attention néanmoins au calendrier ! Dans le cas où votre bagage ne serait pas récupéré dans les 21 jours suivant votre déclaration de perte, une indemnisation peut alors s’appliquer, et ce, à hauteur de 1 330€. Si, au contraire, votre bagage est arrivé à bon port, mais endommagé, vous disposez alors de 7 jours pour signaler ce désagrément auprès de votre compagnie aérienne et engager une procédure d’indemnisation.

Bon à savoir : si vous avez dû acheter des produits dits de première nécessité (pour l’hygiène, des protections féminines, des affaires ou du matériel de nourrisson, des sous-vêtements…), suite à la perte de votre valise, vous pouvez alors demander leur remboursement à la compagnie avec les factures à l’appui.

Comment voyager confortablement lors d’un vol long-courrier ?

Une fois enregistré(e) sur votre vol (en ligne ou directement au guichet), votre valise envoyée en soute, et votre porte d’embarquement trouvée, il faut aussi penser au bagage à main. En avance de phase ou bien directement dans les boutiques de Duty Free, pensez à acheter de quoi rendre votre voyage plus agréable. Pour s’envoler de façon confortable et faire passer (au mieux) le temps à bord, voici quelques conseils sur le nécessaire à prévoir :

  • pour se rafraîchir : une petite trousse de toilette (brosse à dents, déo, shampoing sec, crème hydratante…), des vêtements de rechange
  • pour se restaurer : des collations et des boissons (les plateaux-repas ne sont généralement pas suffisants !)
  • pour « bien » dormir : un coussin de nuque, un masque de sommeil, une couverture, des bouchons d’oreilles
  • pour se divertir : un bon bouquin, des petits jeux de société ou de cartes, une playlist musicale et des podcasts, un jeu vidéo sur le téléphone, votre ordinateur portable

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.