Shukubo Fukuchi-in

Séjour dans un temple bouddhiste du Mont Koya au japon

Populaires au Japon pour le mode de vie plus tranquille et plus spirituel qu’ils symbolisent, les séjours dans les Shukubo, le nom local pour hébergements dans les temples, sont un excellent moyen pour un visiteur étranger de s’immerger dans la culture nippone. Avec plus de 50 temples proposant un hébergement, nul endroit au Japon n’est plus propice pour un tel séjour que le Mont Koya.

Depuis Kobodaishi Kukai établi le complexe monastique du bouddhisme Shingon en 816, le Mont Koya est devenu un des sites les plus sacrés du Japon. Connu en japonais comme Koyasan, le Mont Koya se trouve au cœur d’une nature préservée dans les montagnes de Kii. En 1200 ans, 117 temples préservant la tradition Shingon apportée de Chine par Kobodaishi Kukai se sont établis sur le site.

Shukubo, hébergements dans les temples Bouddhistes

Principales structures d’hébergements du Mont Koya, la vocation première des Shukubo est d’accueillir les pèlerins. Un séjour typique comprend toujours les repas végétariens, un réveil aux aurores et la participation aux services bouddhistes du matin.

Si les Shukubo ont conservé leur mission première, il existe de grande différences en terme de capacité d’accueil, de confort et de services d’un temple à l’autre. Disposant d’une capacité allant de 50 à 200 hôtes, certains temples offrent une expérience proche de l’hôtel de routard tandis que d’autres s’apparentent à l’hôtellerie de luxe.

shukubo.net

Crédit photo de une : Fukuchi-in

Laissez un commentaire