Destination Nouvelle-Calédonie

Au coeur de l’Océan Pacifique sud, la nouvelle Calédonie est à plus de 17000 kilomètres de la France Métropolitaine. Cet archipel d’Océanie reste lointain, mais cette destination s’avère riche de beautés naturelles et culturelles, où règne en maître, sensibilisation et préservation de tous les milieux. La nouvelle Calédonie est sans nul doute le paradis sur terre.

Entre traditions des cultures Kanak et du Pacifique, pour une bonne connaissance de la culture mélanésienne, rien de tel de commencer votre séjour vers Nouméa  et notamment par le centre culturel Tjibaou. Nature et paysages surtout, plages sublimes, tribus et populations, restent les principaux atouts de cet archipel.

3 lieux incontournables de la Nouvelle-Calédonie

Centre culturel Tjibaou

tjibaou Situé à Nouméa, le centre culturel Tjibaou est géré par l’Agence de développement de la culture Kanak créée en 1989. Inauguré en 1998, on peut y découvrir tout le patrimoine culturel et les actualités de la créativité de la culture mélanésienne.

Plus qu’un centre on parle de complexe Poly-culturel car cet établissement regroupe un Musée, une Médiathèque, un palais des congrès, une salle de spectacle.

Le nom du centre Tjibaou est un hommage, à cet  indépendantiste Kanak, Jean Marie Tjibaou. L’architecture vernaculaire de cet établissement mérite également tout l’intérêt, conçue par l’architecte italien Renzo Piano elle propose de multiples espaces. Pour plus d’infos : www.adck.nc

Durant votre passage à Nouméa, dégustez le fameux « Bougna« , un plat traditionnel Kanak, cuit au four traditionnel à l’étouffé sur des pierres brûlantes…


L’île des pins

L'ile des pins en nouvelle calédonie - Photo Richard Taylor

L’ile des pins en nouvelle calédonie – Photo Richard Taylor

Dans la province sud, proche du tropique du capricorne, l’île des pins, lieu très prisé du tourisme, mérite réellement le détour. C’est une île de 14 sur 18 km. Une balade en pirogue dans la baie d’Upi est incontournable.

L’île compte les vestiges du bagne, et le cimetière des déportés, et comprends les sites naturels que sont : la « baie de Kuto » et « Kanuméra« , et « le rocher sacré« , la « baie d’Upi« , la « baie d’Oro » et sa piscine d’eau de mer, le « pic Nga« , deux grottes également, celle de « la troisième » et celle de la « reine Hortense« .
L’île doit son nom à la présence de nombreux pins colonaires.


Ouvéa

Pour des paysages toujours paradisiaques, une autre île, celle de Ouvéa reste aussi une destination recommandée. Elle est appelée l’île la plus proche du paradis, c’est un lieu totalement préservé, l’un des plus beaux atolls du Pacifique. L’influence Polynésienne et Mélanésienne est marquée sur l’île dans les trois districts : « Saint-Joseph« , « Fayaoué » et « Mouli ».

De nombreuses activités sont possibles sur l’île, notamment la plongée sous marine, parmi les lieux à visiter, vers St Joseph, la « nurserie aux requins« , « les pléiades« , vers Fayaoué, le « trou bleu de Hanawa« , la « savonnerie et l’huilerie de Wadrilla« , la « vanilleraie de St Paul« , vers Mouli, le « pont de Mouli« , et les « falaises de Lékiny« .

LE BON PLAN

En un seul clic, retrouvez tous les liens utiles pour la destination Nouvelle Calédonie suivez l’adresse : www.zoreille.com

Crédit photo de UNE : Thomas Ballandras

Laissez un commentaire